Choisir le nom de votre cabinet

Les cahiers de vacances

Choisir le nom de votre cabinet

Besoin d’une petite remise à niveau pendant les vacances ?

Les vacances…ce moment propice pour sortir de votre quotidien, vous poser et réfléchir à une stratégie de communication efficace pour développer votre cabinet.
L’équipe du CAB’ vous a concocté une série d’exercices pour appréhender la rentrée avec sérénité.
Tout au long de l’été, nous posterons un exercice par semaine !

#LesCahiersDeVacances


Vous avez réussi à définir le positionnement de votre cabinet (Exercice #1). Bravo !

Vous vous interrogez maintenant sur le nom que vous allez lui donner. Le naming est un exercice périlleux mais essentiel car votre nom est la première chose que vos prospects verront de vous.

En effet, le choix de la dénomination sociale fait partie intégrante de votre stratégie de communication. C’est le premier élément marketing qui vous permettra de vous différencier des cabinets concurrents.

Par le nom, vous allez définir l’identité de marque du cabinet qui sera ensuite déclinée visuellement par un logo, une charte graphique, un site internet, etc.

Les dénominations s’entendent du nom commercial, de l’enseigne, de la marque, de la dénomination ou raison sociale ou de tout autre terme par lequel un avocat ou une structure d’exercice sont identifiées ou reconnues. Cette dénomination, quelle qu’en soit la forme, est un mode de communication.

Article 10.6.3 du règlement Intérieur National de la profession d’avocat.

Votre nom pourra être :

  • le/les nom(s) du/des fondateur(s) du cabinet
    Exemples: Bouzrou Associés, Bonifassi Avocats, Laurent Cohen-Tanugi Avocats, etc
  • les initiales du ou des fondateurs
    Exemples: DS Avocats, M2C Avocat
  • une création pure avec un certain nombre de pouvoirs évocateurs
    Exemples: Marvell Avocats, Archipel, Navacelle
  • un mot existant dans la langue locale ou dans une autre langue
    Exemples: Fiducial, Aramis
  • une combinaison de lettres et de chiffres
    Exemples: 11-100-34 Avocats Associés, 186 Avocats

Force est de constater que la plupart des cabinets privilégie leurs noms de famille ou bien leurs initiales. C’est une pratique assez limitée car il suffit que le nom d’un des fondateurs soit entaché par une affaire ou qu’un autre annonce son départ pour que l’identité de marque du cabinet entier soit ébranlée.

Il faut dire qu’il aura fallu un certain temps pour que les règles déontologiques soient plus souples à ce sujet. Aujourd’hui, le choix de la dénomination sociale est libre. Vous pouvez choisir de garder le traditionnel nom de famille ou bien laisser libre cours à votre créativité en optant pour un nom de fantaisie plus évocateur.

Le choix de la dénomination d’un cabinet est libre, sous la réserve de ne pas utiliser une dénomination susceptible de faire naître une confusion dans l’esprit du public ou incompatible avec les principes essentiels de la profession.

Vade-mecum de la communication des avocats

Le nom que vous allez choisir pour votre cabinet devra donc résulter d’un savant mélange entre respect des règles déontologiques et choix stratégiques.

Il ne devra pas :

  • heurter la sensibilité du public
  • être mensonger ni trompeur
  • désigner une prestation ou une spécialité juridique en particulier
  • désigner une caractéristique de la prestation juridique

Il devra être:

  • positif
  • impactant
  • compréhensible pour votre cible
  • différenciant sur votre marché
  • refléter l’image de votre cabinet
  • facile à prononcer et à écrire
  • unique et transposable en nom de domaine
  • déclinable en logo

Nous avons réfléchi à une série d’étapes pour vous guider dans votre recherche.

  • Trouvez 10 mots qui représentent pour vous l’ADN de votre cabinet. Quelles sont les caractéristiques, les valeurs essentielles qui définissent votre cabinet ?
  • Définissez un registre. Technique ? Émotionnel ?
  • Choisissez entre un nom descriptif ou symbolique
    Attention aux limites imposées par votre déontologie. Par essence, un nom descriptif en dira plus qu’un nom symbolique puisqu’il donne déjà des informations sur votre activité. 
  • Définissez la cible à qui vous vous adressez prioritairement
  • Apprenez à connaître vos concurrents pour mieux casser les codes et vous démarquer
  • Listez vos contraintes
    Attention votre liste est encore longue… 
  • Définissez la langue, la consonance sur laquelle vous voulez vous exprimer
  • Réalisez un brainstorming ou/et un mind-mapping avec vos collaborateurs
  • Sélectionnez une vingtaine de noms en listant les avantages et inconvénients de chacun d’entre eux
  • Créez une shortlist de 10 noms
  • Pour ces 10 noms, posez-vous les questions suivantes:1/ Est-il facilement prononçable ? mémorisable ?

    2/ Est-il porteur de sens ?

    3/ Est-il positif ?

    4/ Le nom de domaine est-il disponible ?
    Attention: Le choix du nom de domaine n’est pas libre ! Si l’avocat exerce son activité seul : le nom de domaine permettant d’accéder à son site internet ne peut comporter que son nom, éventuellement son prénom, ou leur abréviation, suivi ou précédé du mot « avocat ». Si l’avocat exerce son activité au sein d’une structure d’exercice : le nom de domaine permettant d’accéder au site internet doit comporter le nom de l’avocat ou la dénomination du cabinet en totalité ou en abrégé, suivi ou précédé du mot « avocat ». Vademecum de la communication des avocats.

    5/ Y a t-il des contraintes à son bon référencement sur les moteurs de recherche?

    6/ Suscite t-il le désir d’entrer en relation avec votre cabinet ?

    7/ Sera t-il pérenne ?

    8/ Peut-il y avoir des significations péjoratives sur votre marché, à l’international ?

    9/ Est-il disponible ? Peut-on le déposer ?

  • Donnez une note de 1 à 5 à chacun des noms retenus.
  • Sélectionnez les 3 meilleurs et imaginez le logo, la signature, le slogan.
  • Soumettez le grand vainqueur à votre Ordre.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à nous laisser un message !

L’équipe du CAB’

 

Written by lecabcommunication